26 août 2015

81 millions F pour soutenir des producteurs agropastoraux

Alliance Nyobia-Cameroon-Tribune   17 regroupements du Moungo ont reçu des chèques du programme Acefa mardi à Douala. Dans le cadre de la phase II du financement des projets Acefa (Programme d’Amélioration de la Compétitivité des Exploitations familiales agropastorales), 17 organisations de producteurs du Moungo ont reçu mardi, 25 août, des chèques d’un montant total d’environ 81 millions de francs. La cérémonie, qui s’est déroulée dans les locaux de la délégation régionale de l’Agriculture et du Développement rural à... [Lire la suite]
Posté par guyzoducamer à 02:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

13 août 2015

Le pari de l’industrialisation pour la Transformation des fruits

Josiane TCHAKOUNTE/Cameroon-Tribune   Si tout se passe comme prévu, la localité de Nlohé dans le département du Moungo, région du Littoral, devrait d’ici trois ans, fabriquer du jus d’ananas 100% naturel. C’est que, dans le cadre de l’Agropole de production, de transformation et de commercialisation d’ananas lancé dans cette cité jeudi dernier par le ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (Minepat), il est prévu la construction d’une unité semi-industrielle de transformation des ananas... [Lire la suite]
14 juillet 2015

Sawa Culture: Ancestral Values Showcased Through Dance

Yaboa Ndula MUNTEH “The Cry Of The Ancestors” saw the participation of dance groups from Buea, Campo, Kribi, etc. The Sawa Cultural Association known as “Mulatako Mwa Sawa” holds that “a people without a culture are like a people without soul.” To revive the rich Sawa culture and pay homage to ancestors of the Sawa zone, traditional dance groups from Buea, Campo, Douala, Kribi, Mamfe, Moungo and other zones of the Sawa community, thrilled the population over the weekend at Douala Bercy Hall. The cultural festival dubbed “The... [Lire la suite]
05 juillet 2014

Réussir le macabo en culture pure

Le macabo est un tubercule très apprécié et consommés par les populations du Cameroun et des pays voisins, principalement le Gabon qui est à grande majorité de culture bantou.  Alain Roger Nkot II, grand producteur de macabo à Song-Bayang, près d’Eséka à environ 130km de Yaoundé, affirme: « Grâce à un partenariat conclu avec des commerçants gabonais, ceux-ci viennent acheter notre macabo bord champ et font des offres financières supérieures à celles de nos frères camerounais qui préfèrent se faire livrer le macabo dans les... [Lire la suite]