Dense et fructueuse a été la visite de travail effectuée les 27 et 28 mai 2016 dans les villes de Douala et Limbé par le Ministre de l’Habitat et du Développement Urbain, Jean Claude Mbwentchou, en compagnie de la Secrétaire d’Etat en charge de l’Habitat, Marie Rose Dibong.

 

lancementcitecinquantenairedla1

Elle a permis, le premier jour, au Ministre de lancer, sur le site de l’ancienne Cité des Douanes au quartier Bonapriso, la première phase des travaux de construction de la Cité des Cinquantenaires de Douala, présentée comme « une ville dans une ville » par le Cabinet d’architecture Bissek qui l’a conçue.

Cette cérémonie a été précédée des travaux de la 3ème session du Comité interministériel de mise en œuvre du Projet de construction des Cités des Cinquantenaires à Yaoundé et Douala, au cours de laquelle une convention a été signée entre le Crédit Foncier du Cameroun et MG CONSTRUCTIONS (entreprise française de bâtiment, maçonnerie et gros oeuvre, dont notre compatriote Yannick Noah est actionnaire).

Ladite convention de financement porte sur le financement de la construction, dans la Vallée Djoungolo, de la Cité des Cinquantenaires de Yaoundé, qui comportera 1000 appartements, alors que la Cité des Cinquantenaires de Douala, comprendra au final 1050 appartements. Quant à « La nouvelle Cité des Douanes », destinée au recasement des déguerpis de l’ancienne Cité des Douanes, qui sera financée à 24 milliards Fcfa, elle sera située à New-Bell TSF et comprendra 300 logements.

Les travaux du Comité interministériel été suivis d’une descente de la délégation sur les chantiers de voirie exécutés par le Ministère de l’Habitat et du Développement Urbain dans le cadre du Plan d’Urgence Triennal pour l’Accélération de la Croissance au Cameroun. Au cours de la séance de travail, le Ministre n’a pas caché son mécontentement au sujet du faible taux d’exécution des travaux, qui de manière générale se situe autour de 40%. Aussi a-t-il sommé les entreprises à redoubler d’ardeur au travail et a menacé de sanctionner l’une des missions de contrôle aux absences répétées sur les chantiers, dont elle a pourtant la charge.

Le lendemain, le Ministre a mis le cap sur Limbé, afin d’évaluer les aspects du chantier de construction du Stade Omnisports de Limbé incombant à son département ministériel. Il s’agit de la construction de la voie triomphale et de la voie de contournement, ainsi que de l’aménagement des parkings et des espaces verts. Ici, Jean Claude Mbwentchou s’est réjoui de constater que le taux général d’avancement se situe à 90%.

Mindhu