Societé
Sorèle GUEBEDIANG à BESSONG | 03-11-2016 11:19

 

xx2174_preparation_salon_realite_virtuelle

Le directeur général de l’association Laval virtual, Laurent Chrétien a entamé une visite depuis mercredi à Yaoundé.

La réalité virtuelle est une expression qui renvoie à une  technologie informatique qui simule à travers un ordinateur la présence physique d’un utilisateur dans un environnement artificiellement généré par des logiciels, l’environnement avec lequel l’utilisateur peut interagir. Un exemple : avec la réalité virtuelle, on peut visiter un site touristique sans se déplacer. C’est pour mieux cerner ce concept que du 8 au 9 février 2017 prochain, le Cameroun va abriter le Salon africain de la réalité virtuelle. Une initiative de Laurent Chrétien, directeur général de l’association Laval Virtual basé en France, en partenariat avec l’IAI-Cameroun que dirige le représentant-résident, Armand Claude Abanda. 


Et pour préparer cet événement, Laurent Chrétien a été reçu en audience mercredi par le ministre des Postes et Télécommunications, Minette Libom li Likeng. Il a été question de présenter plus en détail au Minpostel, les contours dudit événement, notamment les enjeux et les applications concrètes de la réalité virtuelle. Ceci afin de soutenir la croissance et le développement de l’emploi au Cameroun.

« C’est plus qu’un repérage dans la perspective de préparer la réalisation de l’événement Laval Virtual Africa qui sera la première édition à l’international. Ceci puisque nous existons depuis 19 ans en France. Les technologies de réalité virtuelle sont matures et elles commencent à se déployer massivement aussi bien dans les entreprises qu’au sein du grand public. Pour ces raisons, nous pensons qu’il est important de poser un jalon en Afrique compte tenu des relations que nous entretenons avec l’IAI-Cameroun », a expliqué Laurent Chrétien.


En termes d’avantages, Laurent Chrétien rassure : « Ce sont les mêmes pour tout le monde. Le Laval Virtual Africa donnera une visibilité au Cameroun à l’échelle africaine et à l’international sur cette technologie. Comme activités en guise de promotion à cette occasion, sont prévues : une foire-exposition qui mettra un accent sur le savoir-faire et la technologie des différentes entreprises d’horizon, une conférence pour aider les visiteurs à comprendre ce qu’on peut réaliser grâce à cette technologie, et une compétition entre étudiants avec des prix à l’appui.