Posté le : janv. 6, 2017, Par : Eliane - Dans : Actualités

Démarrés en 2015, les travaux de construction de la route Kumba-Mamfé avancent progressivement. Sur le Lot 1, Kumba- Bakwa Supe –Kumbe Bakundu-Nfaitock  long de 103,98, l’entreprise gagne du terrain avec l’exécution de plusieurs travaux dont le taux d’avancement est de 54% au début du mois de janvier 2017, avec pour de s’achever le projet en juin 2017, conformément au délai contractuel du marché.

photo_traite

Le projet d’aménagement de la route Kumba-Mamfé s’inscrit dans le prolongement des actions menées par le gouvernement pour améliorer le niveau de service du réseau routier. Structuré en deux lots à savoir : Lot 1 : Kumba- Bakwa Supe –Kumbe Bakundu-Nfaitock  long de 103,98 km  et le Lot 2: Nfaitock- Bachuo-Akagbe long  de 46,880 km, le taux  d’avancement des travaux sur le Lot 1 est estimé à 54% au début du mois de janvier 2017. Sur le terrain, l’entreprise China Communications construction Company Limited (CCCC) s’attelle à revoir ses activités, compte tenu du changement de saison, de manière à capitaliser les travaux pendant la saison sèche. Au mois d’octobre 2016, l’avancement des travaux sur ce Lot 1, Kumba- Bakwa Supe –Kumbe Bakundu-Nfaitock se situait à 45%. Les travaux d’exécution de la couche de roulement, ceux de la couche de base ainsi que les travaux d’exécution des fosses triangulaires sont actuellement en cours. Il en est de même pour les ouvrages à réhabiliter le long de l’itinéraire.

Dans son ensemble, le coût d’aménagement projet d’aménagement de la route Kumba-Mamfé (Lot 1 et Lot 2) s’élève à 85,75 milliards FCFA. Les travaux sont financés par la Banque Africaine de Développement (37,37 milliards HT), la Banque de Développement des Etats de l’Afrique Centrale (25 milliards HT) et l’Etat du Cameroun (23,38 milliards FCFA HT). Les travaux sont réalisés pour le lot1 Kumba- Bakwa Supe- Kumbe-Bakundo- Nfaitock par l’entreprise  China Communications Construction Company, et pour le lot 2 Nfaitock -Bachuo-Akagbe par l’entreprise China International Water and Electric Corporation (CWE) sous le contrôle et la surveillance technique du Bureau d’Etudes CIMA International, pour une durée de 49 mois.